Tous les chiots mordillent entre 3 et 5 mois car ils changent les dents de lait. Vous ne devez pas encourager ce comportement de façon à ce qu’il s’éteigne naturellement vers l’âge de 5 ou 6 mois (suivant les individus).

Déterminez ce qui déclenche les mordillements de votre chiot, et débrouillez-vous pour ne pas faire / arrêter avant qu’il ne commence.

Voici quelques exemples qui peuvent déclencher les mordillements :

  • Continuer à le caresser alors qu’il en a marre,
  • Caresser ou embrasser le museau ou la tête,
  • Jouer avec trop d’excitation,
  • Jeux de tir à la corde,
  • Vêtements à frange ou écharpes qui pendouillent au dessus de sa tête,
  • Chaussures à lacets,
  • Cris et gesticulations (surtout les jeunes enfants), etc.

Dans tous les cas, évitez les situations qui déclenchent les mordillements et ne vous énervez pas.

Un bon « Aïe » sonore, puis coupez l’interaction immédiatement : immobilisez vous dans un premier temps tout en l’ignorant, puis levez-vous et partez sans un regard et sans un mot.

Le chiot apprendra que mordiller arrête le jeu et vous fait partir : donc pas intéressant pour lui !